On parle de nous

Paysans du Midi 05-18
Paysan du Midi – édition du 11 mai 2018

 

hollandeart
14/02/2018 sur AGF.nl

Cet article est paru dans la revue spécialisée néerlandaise AGF suite à notre présence au salon Fruit Logistica à Berlin où l’équipe commerciale a présenté et défendu les produits Soldive. 

« Nous n’exploitons pas encore pleinement le potentiel d’exportation du melon charentais »

« Le melon charentais est un produit typiquement français avec un arôme intense, le fruit a plus de goût que les melons d’Amérique du Sud mais il est aussi plus vulnérable » explique Pascal Sauvêtre de Soldive. « Les melons sud-américains restent bons jusqu’à deux ou trois semaines après la récolte, alors que le melon charentais ne dure qu’une semaine, ce qui rend difficile l’exportation de ce produit. » Pour cette raison, Soldive a déplacé une partie de sa production au Sénégal. « Le climat tropical permet de récolter toute l’année et cela nous a permis d’effectuer de nombreuses recherches techniques. » La durée de conservation de nos melons s’est déjà améliorée. »
« Nous sommes la seule entreprise française qui vend également ce melon hors saison. Notre objectif est d’élargir l’exportation. En été, on mange beaucoup de melons en France, mais la consommation est très faible en hiver.  » Soldive exporte déjà ses melons charentais à Singapour, Dubaï, Italie, Suisse, Belgique et Allemagne. « Le Charentais est reconnu comme un produit haut de gamme. Il est donc très apprécié par les magasins spécialisés et la demande ne cesse de croître. »
Le Charentais est cultivé à grande échelle en France. Au grand regret de Pascal, il est difficile de travailler ensemble pour promouvoir ce melon à l’étranger. La raison en est que les producteurs français ne sont pas toujours d’accord sur le nom de ce melon. «Malheureusement, les producteurs en dehors des Charentes donnent d’autres noms au melon comme le melon de Cavaillon. Cela ne facilite pas la tâche car le melon est connu à la frontière sous le nom de Charentais, qui

est aussi le nom réel et historique. En conséquence du désaccord, nous devons le faire individuellement, alors qu’en travaillant ensemble plus efficacement nous pourrions augmenter notre marché potentiel. « 


 

agrimaroc
12/12/15 sur AgriMaroc.ma

 


vegetablearti
20/12/2016 sur végétable.fr

Sur le même sujet : 
05/01/2017 – FLD : Les Vergers du Sud entrent au capital de Soldive
19/12/2016 – La Nouvelle républiqueSoldive passe sous pavillon sudiste
16/12/2016 – Courrier de l’Ouest : Le géant du melon Soldive cède 51% (…)

 


28/06/2016 – Courrier de l’Ouest : Ce melon thouarsais qui annonce l’été
13/05/2016 – La Nouvelle RépubliqueLa sensible culture du melon
08/07/2015 – France Bleu : La saison des melons démarre sur les chapeaux de roues !


 

sudouestarti
01/08/2012 sur SudOuest.fr